JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 03Parait-il que nous sommes en été. Une légende raconte même que parfois, durant cette période, une étoile nommée « soleil » pointerait le bout de son nez. Bon, concrètement, pour le moment, la tendance serait plus dans le pull/bottes que dans le string/tong. Tu la sens l’envie d’inventer une taxe sur le froid pour qu’il parte s’installer ailleurs ? La voilà la solution franco-française qui règlera tous nos problèmes. Et comme dirait l’oncle Ben, « c’est toujours un succès ! » … (qu’est-ce qu’il peut en raconter des conneries cet oncle Ben !).

Bref, dans un monde parfait, il fait beau il fait chaud et nos pieds sentent le sable chaud (j’ai parlé d’un monde parfait, oubliez la transpi). C’est donc dans cette ambiance caliente tant espérée que la little box déboule dans nos boîtes aux lettres. A défaut d’avoir du soleil par la fenêtre, voilà de quoi prendre un bon petit shoot par la poste. Déballage de colis et là, couleurs plein les mirettes. Joie dans mes pupilles, c’est parti pour l’encas beauté version My Little Summer Box.

According to some people, it’s summer time. A well-known legend states that sometimes, during this period, a star named “Sun” would point the tip of its nose. Well, in concrete terms, as of now, the trend is more for the sweater/boots fashion than in the string/flip-flops one. Do you feel the urge to tax the coldness to force it to go somewhere else? This could be the very French way to solve this problem. As Uncle Ben could say “it’s always a success! ” (aaah such nice bullshit from our dear Uncle Ben!)
Anyway, in a perfect world, the weather is warm and our feet smell like the hot sand (I talked about a perfect world, so forget the sweating part). Thus, it’s with this expected caliente atmosphere that the little box is coming into our mailboxes. Instead of sunny rays through the windows, here come my fix thanks to the post services. Unwrapping the package and there, my eyes are blown from ecstasy. Happiness in my pupils, let’s go for the beauty snack by My Little Summer Box.

JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 01a JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 02JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 01b

JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 04 JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 06

1/ Les produits

JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 07

JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 08

JANIS-EN-SUCRE - Summer JUILLET 30

COMPOSITION DU SHAMPOOING : Vous remarquerez ma délicate attention d’attirer la vôtre sur un ingrédient particulier. Enjoy. (Oui, j’aime être puérile)

–          Un shampooing aux « huiles essentielles de menthe poivrée et d’eucalyptus pour vous donner une brillance et une légèreté démesurément alléchantes. Un soin éthique, pratique, sans parfum de synthèse et fabriqué dans un sacré bon respect de l’environnement. » —-> Vous avez bien lu. Un « sacré bon respect de l’environnement ». L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

HIP – Shampooing ultra brillance (125ml) —-> 19€ / 200ml

An essential pepper mint and eucalyptus oils to give you an immoderately attractive shine and lightness. A fair, useful, free from fragrance and made ‘in a f****** way that respect the environment’ –---> You red well. A ‘f****** way that respect the environment’. Abuse of Alcohol is harmful !

PERSO : Bon, le point positif, c’est qu’il ne s’agit pas d’un shampooing Dove. Ensuite, pas de paraben ni sillicone, fabriqué en France. Par contre, d’un point de vu perso, les shampooings … comment dire … Là-dessus, j’ai quand même mes vieilles habitudes de mamie râleuse qui me poussent à dire que non seulement j’ai tout ce qu’il me faut mais qu’en plus, utilisant des produits professionnels, j’ai pas franchement envie de les troquer contre un HIP aux allures de mickey. (Il n’y a que moi qui assimile la tâche verte du packaging aux oreilles de mickey ?). Bref, sur ce produit, c’est complètement subjectif et j’en ai bien conscience, mais la pâte à cheveux ultra brillance équita-bio-tralala pro Montebourg, je m’en serais bien passée. Alors je ne vais pas vous mentir, je ne l’ai pas testé et je vais sûrement le refiler à la 1ere personne qui voudra bien l’adopter.

Dernière remarque, beaucoup moins modérée cette fois : l’odeur. Pour donner une idée à celles qui n’ont pas ce produit, la mise en situation va être des plus simples. Prenez votre tube de dentifrice, reniflez-le ; vous tenez la senteur de la blague HIP. Si certaines peuvent être curieuses de se shampooiner le crâne avec Colgate menthol (pardon, eucalyptus et menthe poivrée … huuummm, so … WTF) de mon côté, je passe mon tour. Disons que l’idée de me transformer en un chewing-gum géant contre la mauvaise haleine ne me séduit pas des masses. En fait, en utilisant ce produit, on paie aussi cher qu’on pue de la tignasse. Finalement, c’est vrai que ce shampooing est équitable.

My mind : well, the good point, it’s not a Dove shampoo. Then, paraben and silicone free, made in France. However, for me, shampoos... how to say it...I have my grumpy old habits which tend me to think not only I have everything I need, but also, a I use professional product, I don’t see why I should barter them for a HIP one with Mickey Mouse’ ears. (Am I the only one who lump together the green ink stain with Mickey’s ears?). In short, for this product, my view is totally subjective, I know, but the shiny, sustainable-my ass-ish hair dough (and pro France -  cock-a-doodle doo ), I really don’t give a s***. So without lying, I didn’t test it and be sure I will give it to the first person who will want it.
Oh one last point, less moderate this time : the smell. To give you a small sense of it, the background is going to be quite easy to set up. Take your toothpaste, sniff out : you got the very smell of the HIP shampoo. If some of you are curious about shampooing with a minted Colgate toothpaste (hm sorry, eucalyptus and pepper mint... hmmmm, so... WTF), in my case, it’s a big NO from my pure and sensitive heart. Let’s say that becoming a giant chewing gum against smelly breath isn’t my cup of tea (which I’m currently taking by the way, apple/cranberries flavour by Lipton). Actually, by using this product, we pay as much as we stink from it. Well, I guess it’s a true fair shampoo.

JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 09–          Un gommage « à base d’huile de coco bio bourrée de vitaminée E et d’huile de noyau d’abricot gorgée d’acides gras pour repartir à zero. Et là où il est vraiment épatant, c’est qu’il est complètement écolo. Pour la première fois pour un gommage, on a utilisé la technologie Celluloscrub : des billes biodégradables qui ne polluent pas les océans. »

MY LITTLE BEAUTY – Gommage visage à la pulpe de coco (50ml) —-> 13€ / 50ml

A coconut oil (stuffed with alpha-tocopherol - Why the f*** my dictionary isn’t saying « vitamin E » as for the other vitamins??) and apricot nut oil (stuffed too with fatty acids) based exfoliation to start all over again. And why the exfoliation is really great is because it’s totally sustainable. For the first time for an exfoliation, we used the Celluloscrub technology : biodegradable marbles which protect Oceans.

PERSO : Alors pour sentir la noix de coco, pas de problème, il sent bien la noix de coco. C’est simple, j’ai ouvert ma box et PAF, de la coco plein le pif ! (un drogué sur 2 vient de faire une overdose en lisant cette phrase). Donc si toi qui me lis, tu as déjà été victime d’une soirée trop arrosée au Malibu, ce gommage risque fortement de te rappeler de mauvais souvenirs. Mis à part ça, personnellement, j’aime la noix de coco. Alors comment résister à l’appel du pied My Little ?! J’ai évidemment succombé et bonne nouvelle, ce produit est excellent ! Je n’ai jamais été réellement convaincue par leur gamme mais là, je dois admettre que ces petits grains biodégradables et leur odeur font une paire formidable. La peau est toute douce, sent bon, les peaux mortes nous ont dit adieu (pour quelque jours en tout cas) ; en résumé, ce gommage me sied tout à fait (joli mot n’est-ce pas ? Je vous mets au défi de le caser dans une conversation … et de penser à moi à ce moment là évidemment 😉 ).

My mind : No problem for the coconut fragrance, it smells it. It’s simple, as soon as I opened the box, the coconut scent sniffed out ! (One out of every two drugs addicts is doing an overdose while reading this sentance). So if you are reading me, you already got drunk over Malibu alcohol, this exfoliation will bring back bad (or maybe good) memories. Nevertheless, I do like coconuts and their odor. So how to resist to the My Little temptations ? Needless to say, I fell for it and this product is excellent ! I never was really convince by the brand’s range of products but there, I must admit que those tiny biodegradable marbles and their smell are doing their jobs. My skin is soft, smells good, and the dead cells are six feet under (at least for a few days). To sum it up, this exfoliation is very pleasant to me.

JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 10 JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 11 JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 13–          Un vernis à ongles distribué au hasard parmi les 3 suivants : « un pêche vitaminé de Punky B., le vert d’eau de Carnet Prune et le rose bubble gum d’Enjoy Phoenix ».

THE BEAUTYST – Bubble gum 401 (11ml) —-> 13.50€ / 11ml

A random nail polish among the three following colors : «a peachy peach » by Punky B, a pale green by Carnet Prune and a bubble gum pink by Enjoy Phoenix. (Three bloggers)

PERSO : Hum … Comment dire … La seule raison pour laquelle j’aurais explosé de joie en voyant cette couleur aurait été sous la pression d’un détonateur. Trois possibilités pour apprécier cette teinte de vernis. Être une ado ultra girly, être le sosie de Barbie ou croire que la vraie vie ressemble à cette chaîne démoniaque qu’est NRJ12. C’est bien simple, j’ai testé la dite friponnerie sur mes mimines et résultat, j’ai passé ma journée à les planquer. Un joli rose pour l’été, à priori, c’est censé être plutôt pas mal. Mais alors là !… Non mais qu’est-ce que c’est que ce rose ? Alerte mauvais goût, ce vernis est une abomination. Et ne vous y trompez pas, seule la photo est jolie. Pas le vernis. Parce qu’une fois le filtre réflex enlevé, ce rose pique vraiment les yeux. Si on pose un caméléon sur mes doigts, vous pensez qu’il se transforme en Nabilla ? Et si Nabilla mange du plastique, vous pensez que c’est du cannibalisme ? Bref, je divague. L’effet bubble gum Matel certainement.

Pour résumer, ce vernis est le plus WTF (2 fois en une box, ça commence à faire beaucoup) de toutes les couleurs atroces que mes minettes ont pu subir jusqu’à présent. Un concentré de putasserie et de beaufitude que même Gilbert Montagné ne saurait supporter (là, je sens que certaines âmes fragiles vont s’agiter).

My mind : Hm... How to say it... the only reason I would go wild seeing this color is while being under influence and close to the pass out. three possibilities to enjoy that color. Being a very very girly teen and/or a belieber, being the official Barbie double or believing that real life is the one shown on MTV (they are compatible with each others). Simple as f***, I tried the nail polish and I spent the rest of the day hiding my hands. The pink could have been pretty for summer time but... simply no ! What the f*** is this color ? Bad taste alert, the bubble gum pink nail polish is worse than Honey Boo Boo. Don’t be deceived, only the photo is pretty, not the nail polish. Because once the reflex filter removed, the pink makes my eyes gouging out. If ever a chameleon walks across my fingers, I think it will look like Snooky... Anyway no more ramblings certainly caused by the Mattel bubble gum effect.
To sum it up, this nail polish got the WTF award (the second one in this box) among many awful colors I had to see untill now. A concentrate of bitching and rednecking in one color that even Stevie Wonder would cry in agony (I kinda feel that some pure minds won’t approve this sentance)

2 / Les goodies

JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 19

JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 23 JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 25 JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 26 JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 27 JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 28 JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 29

Des stickers pour valise :

Oyez oyez ! S’il y a une valise à voler, c’est celle-ci ! Autant mettre une boule à facettes et les néons de noël pour un effet « vole-moi » garanti. Concrètement, ces stickers sont plutôt chouettes et, bonus pour moi, je suis une dingue de tout ce qui se rapporte à la papèterie. Mais tout ce bordel sur ma valise, même pas en rêve. Pour la voir disparaître, rien de plus efficace. Le type qui veut en voler une ne se dirigera jamais vers la simple mallette noire un peu mochouille, mais toujours vers le bagage le plus mignonnet, le plus soigné, le plus classe parce que forcément, il a plus de chance d’être le reflet de ce qu’il y a à l’intérieur. Alors par expérience, une bonne valise bien moche et bien solide, c’est le pass parfait pour voyager en toute tranquillité ! (Mais je le répète, parce que je ne suis pas qu’une reloue à l’état chafouin, ces petits autocollants sont très jolis hein !).

Hear me, dear fellow beauty addicts ! If there will be only ONE suitcase to steal, It’s going to be this one ! No more need to put a disco ball and christmas lights in place for an astounding « steal me »advertising. In practical terms, those stickers are nice and as an addict of everything related to stationery, I fell for them. But all of that s*** on my suitcase, only over my dead body (no it’s not an invitation for necrophilia). You want to have your suitcase disapear in the depth of an airport, nothing more easy. No one is going to rob a simple dark briefcase a bit unsightly, but for the glowing, expensive, cute bag which the inside has more chance being the reflection of the outside... By experience, an ugly and strong bag is the perfect cover to a quiet trip ! (but I say it again, because I’m not that much of a grumpy old shrew, those stickers are really nice!)

JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 20 JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 21aUn paréo :

Hum … Ce bleu est … trop bleu pour moi. (Ai-je réellement écrit cette phrase ?). En fait, j’aurais ADORE recevoir ce même paréo, mais couleur vert d’eau. Il aurait été parfait ! Parce que ce genre de couleur sur mes jambes translucides, disons que ça accentue mon teint blafard. Et comme je ne suis pas fan du look « malade en maillot » sur la plage, je vais plutôt l’éviter. C’est le moment où le recyclage de goodies s’impose. Le moins pire que j’ai pu trouver … ceinture de fortune. Le résultat n’est pas topissime mais j’ai bien l’intention de trouver une étole beaucoup plus colorée pour réutiliser cette idée. (Honte à moi, j’ai fortement pensé à la marque Desigual pour ça … On verra bien si les fins de soldes me donnent l’occasion de porter la marque au pouvoir d’invisibilité du vomito.)

This blue is... too... Blue for me (Did I really write this??) Actually, I would have like to get it in a pale green color, it wwould have been perfect. Because, the blue on my Snow White skin... Well, let’s say I’m becoming whiter and paler than a dead corpse. As I’m not fond of the « sick in bikini » look, I will let it in my closet. Time for some recycling. The least worst use I found for it is as an handmade belt. The result isn’t that great but I really want to find a more colorful stole to use as a belt. (Shame on me, I really do think of Desigual products for this effect... I will wait if the end of the sales gives me an opportunity to wear the brand with the rainbow puke fashion)

JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 14 JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 15 JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 16 JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 17 JANIS-EN-SUCRE - summer JUILLET 2014 18

3 / Conclusion

Le fameux caca enrobé dans un beau papier cadeau, le voilà. Lorsque j’ai ouvert ma box, j’en ai eu plein les yeux (Marc Dorcel approuve cette phrase). Mais une fois la jolie surprise dépassée, c’est qu’il a fallu l’ouvrir cette boîte à malice. Et PIM ! Ça m’a frappé comme ça, d’un coup, sans prévenir. La déception. Ils s’étaient pourtant bien rattrapés le mois passé. Mais on dirait bien que leurs vieux démons ont refait surface pour la « presque » belle saison. Si je résume, j’ai aimé le gommage et les stickers. Alors que je n’utiliserai pas le shampooing Hollywood’HIPster, le vernis rose pouf et le paréo ananas (oui, les motifs ananas sur ce fond bleu sont … comment dire … originaux, singuliers, curieux… Disons que ce tissu donne la désagréable impression d’un destockage d’invendus à rentabiliser). Mais passons ce détail. N’apprécier qu’une planche d’autocollants (que je collerai à un endroit encore indéterminé) et un seul produit sur tout le lot me laisse une désagréable sensation à l’arrière train. Comme un picotement auquel je ne m’attendais pas. My Little Summer Box, ou comment souffrir d’hémorroïdes sans avoir avalé la moindre goutte de Tabasco. Finalement, heureusement qu’ils ont mis la gambettes box sur pause pendant ces deux mois parce que mon derrière n’aurait pas apprécié la blague format bis. Bon, je relativise en me disant que malgré tout, je n’ai pas eu droit au célèbre échantillon Dove pour cette fois, mais QUAND MÊME ! (Tiens d’ailleurs, Dove, vous pensez qu’ils ont vu leurs ventes chuter suite à cette monopolisation dégueulasse de leur part dans toutes les box ? Parce que tout ce que j’ai pu lire pendant le drame n’était pas des plus élogieux).

The infamous s*** wrapped in a beautiful paper, there it is, on a silver plate bring by an handsome and classy waiter. When I opened the box, it was like a jerk from a unicorn : cuuuute. But once the good surprise over, i had to unveal the content. And outch ! It hurt me without any warning, a pure disillusion. They sure did a better job last month comparing to the previous. But looks like their demons were back for summer time. To sum it up, I liked the stickers and the exfoliation but I WON’T use the Hollywood’HIPster shampoo nor the pink nail polish or the pineapple pareo (yep, the pineapple pattern is... hmmm... interesting, different ? It leaves me with the bad impression that they wanted to get rid of unsold reserve). To appreciate only one sticker plate (to stick in a yet to be known place) and only one product in a box gives me an unpleasant feeling in my arse. Like a unwanted and unforeseen tingling. My Little Summer Box, better known as the hemoroid crisis without any lunch at Taco Bell. In the end, I’m glad they put the Gambette Box (for tights) on hiatus for the summer vacations because my ass wouldn’t have like to be dry humped again. Well, I put things into perspective, I didn’t get the infamous Dove sample this time but STILL ! (By the way, do you think Dove sellings drop down following this f****** monopolization in every box ? Becaus all I could read during the crisis wasn’t really praiseful.)

Le mot de la fin pour cette box sera donc … PLOUF le gros flop.

Sur ce, je vous dis à très vite pour la présentation de la birchbox de juillet.

WEBSITE