Et c’est après cette petite période de moins bien que me revoici enfin pour vous présenter le contenu de la Gambettes Box de mars ! (Le roux, les travaux, le sentiment de perdre son temps … bref, vous avez dû voir sur les réseaux sociaux que ces derniers jours, même le tiret du 6 était plus en forme que moi … tiret tout plat … être en forme … —> je sors).

Heureusement, me revoici la banane aux lèvres (et dieu sait qu’elles aiment ça les filles d’NRJ12), remontée à bloc, prête à vous livrer de l’article et de la photo en bataille. Commençons donc avec ces 2 paires de collants reçues il y a peu. Le thème : les années 70, la musique, le club des 27, le psychédélique, le LSD … comment ça je m’égare ? Bref, pas franchement le mignonnet « hippie chic disco punk » annoncé en janvier. Parce que si effectivement les années 70 représentent l’âge d’or du disco, disons que ce n’est pas vraiment le genre adopté par Joplin et Hendrix qui trempent davantage dans le rock psychédélique, fin des années 60. Enfin passons et voyons plutôt ce que nos guiboles disent de tout ça.

L’édito

« Jupes courtes, idées longues » —> j’aime ! Un thème qui ne peut que me parler puisque le nom même de ce blog est inspiré par Miss Joplin. Fan depuis toujours, la clic des 27, ça me connait ! J’ai adulé Kurt Cobain, pleuré Amy et évidemment, j’idolâtre toujours Janis et Jimi. Tout était donc réuni pour que je sois en transe devant cette édition, m’attendant alors à de la couleur et de la forme géométrique psyché, genre ça. (En un peu moins violent tout de même puisque je rappelle que le but du collant, c’est d’être porté !). Et puis … « PLOUF … PLOUF … la vie parfois fait PLOUF ».

Les collants

.

     

  • HENDRIX – Collants noirs opaques – 60D – (T. L)

PERSO : Bon ben … c’est noir quoi. Que dire d’autre ?… Ils sont longs (comme très souvent et ça, j’apprécie énormément), confortables, plutôt solides … et puis voilà. On a vite fait le tour. Le lien avec Hendrix ?… Je cherche toujours. Forcément un peu déçue, surtout avec un nom pareil ! Comment peut-on appeler un produit banal et passe-partout HENDRIX ??? Genre, le type qui a révolutionné à lui seul tout une discipline et fait évoluer les techniques musicales d’enregistrement, on lui accole quoi ? Un basique ! Mais WTF ??? Mais … POURQUOI ???

Enfin bon, je ne vais pas m’étaler, vous aurez bien compris que la satisfaction n’est pas franchement au rendez-vous.

.

  • JOPLIN – Collants bleus – 50D – (T. L) 

PERSO : OK, pourquoi pas. Disons que ça colle un peu plus à l’esprit de la box. Un bleu électrique, des motifs répétitifs … même s’ils ne sont pas fous, que c’est du vu et revu … ma foi, ça passe. (Vous savez, ce genre de motif déjà croisé sur le logo Lesieur ou sur la blouse d’hosto qu’on refile aux patients).

Mis à part ça, comme les « Hendrix », même topo. Ils sont longs, se portent facilement et m’ont l’air d’être résistants. Disons qu’ils rattrapent un peu la déception générale sans toutefois l’effacer.

.

 ▼

Et de conclure …

 

… qu’il était formellement interdit de rater un thème pareil et pourtant, l’équipe My Little l’a fait. Il y avait tellement de choses à faire, à exploiter, et PIM, le mur ! Un noir basique et un bleu électrique au motifs banals. DÉCEPTION !!! Je vais donc attendre le mois prochain pour voir ce que la team à bout de souffle propose, et si elle persiste dans les « loupés », ce sera le désabonnement obligatoire. Ce ne sont pourtant pas les possibilités qui manquent ! Encore faudrait-il qu’un vent de fraicheur souffle sur Barbès …

Ah et puis, petite requête à l’équipe My Little (si toutefois ils passaient par là), si vous pouviez éviter de rediriger les mails de vos clientes mécontentes à mon adresse, ma boîte mail vous en serait reconnaissante. Réponse de l’une d’entre elles après lui avoir demandé pourquoi m’adresser À MOI sa plainte :

« Sorry!!! Je ne sais pas ce qui s’est passé je suis allée sur le contact du site gambette box…
Bizarre…. »

GAMEBTTES BOX

.

À suivre

  • AVRIL : « Vous nous avez parlé, on vous a écouté, c’est qu’on a l’oreille attentive chez Gambettes Box. Alors à la demande générale, une de vos paires fétiches sera rééditée. Vous avez bon goût, on l’adorait aussi. Non, on ne vous dira pas de laquelle il s’agit ».

PERSO : Terminée l’époque où je m’emballais. Une seule réédition me rendrait Ô joie, celle d’Emilie Luc Duc, la styliste de Repetto. Maintenant, à savoir si c’est celle qu’ils choisiront …

  • MAI : « Elle nous donne du fil a retordre cette box. Elle déborde complètement, elle n’arrive pas à rentrer dans le rang. Il faut dire que dedans, il n’y a pas deux, mais trois accessoires pour habiller vos gambettes. Heureusement, on a jusqu’à mai pour la canaliser ».

PERSO : Une paire de chaussettes bleue à paillettes ? Bon, ne soyons pas mauvaise langue, nous verrons bien … si je suis toujours abonnée d’ici là.


Et vous, vous avez aimé ces collants ?

C’est moi ou cette box commence à s’essouffler ?


JANIS-EN-SUCRE-thats-all-folks