JANIS-EN-SUCRE-Devenir-une-blogueuse-populaire-00Ça fait un moment déjà que je vois fleurir à droite à gauche, sur pas mal de blogs, des articles aux titres accrocheurs de ce genre. (Comment devenir populaire ? comment augmenter son « nombre de vue » ? comment être une princesse avec 10cts ?… toussa tout ça …) Et face à ces conseils du dimanche, je ne peux m’empêcher de penser à ces pubs qui surgissent en pop-up avec un type infecte qui t’expliques que si t’écoutes bien ses conseils (et si tu paies un livre, une formation, un pin’s …) tu pourras gagner le PEL de ta grand-mère en 5 min. En fait, ça ne m’inspire rien d’autre qu’une méthode démoniaque faite pour appâter le chaland. Et le pire, c’est que ça marche ! (La preuve, sinon vous ne me liriez pas). On se fait tous avoir ! Moi la première d’ailleurs. J’attends toujours la solution miracle pour avoir davantage de présence sur le net, pour au final lire ce genre de bullshiterie débiles :

–          Faites attention à votre orthographe,

–          Les jolies photos plaisent mieux que les moches,

–          Un chouette blog c’est mieux qu’un pas beau,

–          Vaut mieux écrire en Français si votre blog est français (ça je l’ai vraiment lu !)

–          …

Bref, un enfonçage de portes ouvertes bien naze qui me filerait presque la chiasse tellement les courants d’air bousculent mon organisme. Trop de réflexions en dedans de moi ! Trop de complexité d’un coup !

Bon, sans rire, j’avais juste envie de me défouler le temps d’un article contre les « conseils » bien chiatiques de ces blogueuses qui n’ont pour unique but, non pas de vous aider à améliorer votre visibilité, mais bel et bien d’augmenter la leur !

Toutefois, n’oublions pas ce petit bonus de style qu’on ces mêmes blogueuses COnseillo-MERdiques lorsqu’elles énumèrent tous ce bon sens érigé au titre suprêmes « d’astuces que tu peux pas connaître si tu les lis pas ». La blogueuse CO-MER (quel charmant petit nom) aime à se décrire comme généreuse avec ce petit paragraphe final, sorte de pot-pourri dans tous les sens du terme, indiquant que si elle rédige un tel article, c’est bien sûr pour nous aider, nous, pauvres idiotes écervelées, à comprendre que « quand c’est bien, c’est mieux que quand c’est pas bien ».

En fait, parfois, je me dis que ces filles doivent être du genre à t’expliquer que pour qu’un ordinateur fonctionne, il faut appuyer sur ON. « Oui oui, merci de ton aide Jessica. Bon et sinon, il pleut des cordes, tu devrais en profiter pour aller te pendre. Je crois que c’est un signe ».

 ▼

Si vous aussi vous avez lu des conseils de ce genre, vu des formations à 1000€ qui promettent monts et merveilles, regardé les vidéos de types qui font le tour du monde en jet privé parce qu’ils ont un blog de folie sur la reproduction des hannetons nains dans le désert de Sibérie, faites partager ! 😉