Les vacances, c’est un peu le moment propice pour tester de nouveaux articles.

Ça marche pas —> la chaleur   /   ça marche —> juste du génie (en toute humilité, bien évidemment ! 😉 ).

Première revue donc, sur les coulisses du monde 2,0 (et depuis le temps que je blogue, c’est vrai qu’il y aurait pas mal de choses à dire). Les backstage de « l’Influence » comme qui dirait. Un bien grand mot que je ne porte pas franchement dans mon coeur mais qui sait se faire comprendre. Au programme, la grande question du « comment faire pour avoir des produits gratuits ? ». Une formule de rat que j’aime au moins tout autant que la précédente sur les « influenceurs » mais qui elle aussi, a le mérite d’être clair.

Chacun sait qu’un blog / un compte insta ou même une chaîne YouTube, ça demande de la matière. On démarre pour mille et une raisons (l’officielle étant toujours pour … – LE PARTAGE -, même si on peut commencer juste parce que dans sa vie, c’est la merde, et qu’un blog peut faire office de récréation —-> toutes ressemblances avec ma vie merdique n’est absolument pas fortuite) sauf qu’à un moment donné, le contenu manque. C’est que la générosité du « partage », ça coûte cher ! Fringues, accessoires, produits de beauté … Grand bien nous en fasse, des plateformes sont là pour nous mettre en relation avec les marques.

Le principe est simple. Les marques ont un produit à promouvoir, les « influenceurs » ont un compte à alimenter. Elles proposent leurs nouveautés, et on choisit celles qui nous intéressent. On fait la demande, à l’enseigne ensuite de l’accepter ou non.

En avant pour un listing des différentes plateformes !

.

Octoly

Une des plus connue et des plus utilisée, avec un principe on ne peut plus simple. Un catalogue de produits nous est proposé, à nous ensuite de choisir celui ou ceux qui nous intéressent. La marque a alors le dernier mot en acceptant ou non notre demande. Si celle-ci est acceptée, Octoly vous fera parvenir le produit, et dès sa réception, vous aurez 21 jours pour publier une photo Instagram, (ou parfois, une story Instagram). Fonctionne aussi pour les chaînes YouTube avec un minimum de 10 000 abonnés.

Bon à savoir : pour une première demande, inutile de miser sur un produit à 60€. Il vous faudra montrer patte blanche avec un petit article comme par exemple, un gel pour les mains « Merci Handy » à 3€. Une fois que la plateforme verra qu’elle peut vous faire confiance, libre à vous ensuite de demander un produit plus onéreux.

Pour qui ? Pour quoi ? :

  • Instagrameurs / Youtubeurs
  • Mode / Beauté / Accessoires

Les conditions :

  • Avoir un minimum de 5 000 abonnés sur Instagram et/ou 10 000 sur YouTube
  • 21 jours pour publier une photo / story / vidéo à réception du produit
  • Insérer les # en légende, demandés par la marque et octoly (en général, 3 ou 4)
  • Donner son VÉRITABLE avis concernant l’article envoyé

Les plus :

  • L’application Smartphone est pratique et simple d’utilisation
  • Le grand nombre de marques et donc, de produits
  • Les marques prestigieuses
  • Le système de points qui permet d’avoir des cartes cadeaux Sephora (50, 100, 200€ …) —-> c’est pas la meilleure plateforme pour rien 😉

Exemples de marques présentes :

  • Garancia
  • Louboutin
  • Estée Lauder
  • Urban Decay
  • Lancôme
  • Maison du monde
  • Glamglow
  • MAC Cosmetics
  • Girls in Paris
  • My Jolie candle
  • Merci Handy

(Mon lien vers cette plateforme est un lien de parrainage qui vous donnera, à vous comme à moi, des points supplémentaires pour acquérir une carte cadeau Sephora. 😉 )


  • ACTUALISATION 2020

Comme cet article n’est plus tout jeune mais encore beaucoup consulté, je fais une petite mise à jour avec mon avis après quelques années d’expérience.

Octoly a supprimé le parrainage et donc, bye bye les cartes cadeau Sephora. Cette plateforme a de moins en moins de marques et plus le temps passe, plus les produits envoyés sont … des échantillons. Entre échantillons gratuits (que l’on peut avoir soi-même en les demandant en parfumerie), ou l’exagération des marques à vouloir toujours plus de contenu calibré comme elles le souhaitent (une crème à 30€ contre 1 story Instagram + 2 posts instagram présentant le produit de telle ou telle façon, en vous mettant en scène, photo épurée et j’en passe), j’avoue ne plus du tout cautionner ce système.

Sans oublier que désormais, par défaut, vous acceptez que la marque utilise vos photos à des fins commerciales si elle le souhaite. (C’est à vous de chercher dans l’application la case à décocher indiquant que non, vous ne donnez pas votre travail). Nous entrons donc dans un schéma ou il nous est demandé de communiquer sur une marque par le biais d’un produit, auprès de notre communauté, mais également de fournir du contenu de qualité (contenu pour lequel la marque impose ses exigences), et en plus d’accepter que votre travail soit céder gratuitement.

Je précise que prendre des photos de produit, c’est un métier. Et comme tout travail, il a un coût ! Les marques le savent et elles abusent de la naïveté des nouvelles inscrites pour leur prendre leur travail gratuitement et ainsi, avoir du contenu pour leur réseau social facilement.

Octoly est donc devenu (comme toutes ces plateformes finalement), un fournisseur à filles multi-casquettes. Chargée de communication / créatrices de contenu exécutant les ordres d’une marque / photographe pour clichés utilisés à des fins commerciales —-> tout ça de façon non rémunérée. Une vaste blague.

Pour toutes ces raisons, je suis devenue une abonnée fantôme sur Octoly.


 

OCTOLY

.

Hivency

Exactement le même principe qu’Octoly. Une banque de produits (mais plus « grand public » et moins « élitiste »), vous choisissez celui ou ceux qui vous intéressent et si la marque accepte votre demande, vous aurez 21 jours pour publier une photo Instagram ou un article sur votre blog.

Bon à savoir : tout comme Octoly, inutile de demander un produit onéreux pour la première fois. Misez plutôt sur un petit article afin de montrer que vous êtes quelqu’un de confiance.

Pour qui ? Pour quoi ? :

  • Instagrameurs / blogueurs
  • Beauté / Healthy / Lifestyle

Les conditions :

  • Avoir un minimum de 5 000 abonnés sur Instagram et/ou avoir un blog
  • 21 jours pour publier une photo / article de blog
  • Insérer les # en légende de votre photo instagram ou les liens vers le site internet de la marque sur votre blog
  • Donner son VÉRITABLE avis concernant l’article envoyé

Les plus :

  • Enfin, l’arrivée de leur application Smartphone, très pratique

Exemples de marques présentes :

  • L’Oréal
  • Yves Rocher
  • Haribo
  • Synergia
  • M6 boutique
  • Schwarzkopf
  • Dr Pierre Ricaud

.


  • ACTUALISATION 2020

Une marque a exigé que je fasse beaucoup plus que ce qui était annoncé. Toujours plus, encore plus. Sans compter que les marques présentes sur Hivenchy ne sont vraiment pas extraordinaires et le sont d’ailleurs de moins en moins.

Pour tous ces déboires, je me suis désinscrite et j’ai supprimé l’application.


 

HIVENCY

.

YOÔ

On ne change pas un système qui gagne. Une banque de produits (enfin dans ce cas, il s’agit plutôt de « projets »), on choisit, on reçoit, on publie. 😉

Pour qui ? Pour quoi ? :

  • Instagrameurs
  • Lifestyle / Food

Les conditions :

  • Avoir un minimum de 1000 abonnés sur Instagram (merci Manon pour l’info) 😉
  • En revanche, attention, pas mal de conditions peuvent être exigées. (Par ex, ne pas mettre de photo d’un parfum 15 jours avant et 15 jours après la publication, faire beaucoup de storys, des screenshot pour que la plateforme puisse avoir nos statistiques, des deadlines parfois très serrées …). Perso, c’est le genre de truc qui me freine À MORT, surtout pour un simple échange produit/pub, sans aucune rémunération. —-> Bien trop contraignant pour moi. Conséquence, je n’ai jamais utilisé cette plateforme.

Les plus :

  • Le look du site est canon, très bien fait !

Exemples de marques présentes :

  • Pago
  • Escada
  • Okekaï
  • Duluxe Valentine

.


  • ACTUALISATION 2020

Site fantôme avec de moins en moins d’opérations, qui plus est avec des marques de moins en moins intéressantes. Conséquence : désabonnement. Terminé.


 

YOÔ

.

KEENIZ

Il me semble que cette plateforme est assez jeune mais elle arrive malgré tout à proposer quelques produits (beaucoup de petites marques, de start-ups), ce qui est tout à son honneur.

Bon à savoir : à sa banque d’articles peut s’ajouter quelques campagnes rémunérées.

Pour qui ? Pour quoi ? :

  • Instagrameurs / blogueurs
  • Lifestyle / Mode / Food

Les conditions :

  • Sûrement un nombre minimum de followers (pour Instagram), mais je n’en suis pas certaine. Sinon, juste avoir un blog qualitatif.
  • Les conditions ont l’air assez « minimes », libres (vous verrez plus loin que ce n’est pas le cas pour toutes les plateformes), ce qui encourage à postuler et ce qui rend l’échange sympathique et convivial.

Les plus :

  • L’esprit fun et « bon enfant » qui ressort de cette plateforme.

Exemple de marques présentes :

  • Festival (Aluna x Teazit – hébergement + pass 3 jours)
  • Terre Neuve (pâtes bio)
  • La Fabrique à Box
  • Headict (casquettes)
  • Le Beau Thé (des vélos … non je déconne, du thé).
  • Innokin (cigarettes électroniques)

.


  • ACTUALISATION 2020

Plus de son plus d’image … Plus rien. Bon ben … je me suis désabonnée.


 

KEENIZ

.

L’AGENCE DES BLOGUEUSES

Pour moi, cette plateforme est un peu dans le même esprit que KEENIZ présenté juste au dessus. C’est convivial, bon enfant, on peut facilement échanger avec les personnes qui gèrent cette « Agence des Blogueuses » enfin bref, on est loin d’un truc froid et impersonnel, ce qui est vraiment appréciable. En revanche, cette plateforme existe depuis pas mal d’années, ce qui explique son nom et l’orientation « blogueurs » plus qu’ « influenceurs », puisque créée à l’époque où Instagram n’avait pas encore cannibalisé le milieu. (À noter que désormais, les youtubeurs et instagrameurs sont également concernés).

Pour qui ? Pour quoi ? :

  • Blogueurs / Instagrameurs / Youtubeurs
  • Beauté / Lifestyle

Les conditions :

  • Avoir un blog
  • Être sérieux
  • Faire de belles photos / pas ou peu de fautes d’orthographe

Les plus :

  • Une plateforme conviviale
  • Pas besoin d’avoir une énorme communauté, il suffit d’avoir un joli blog

Exemples de marques présentes :

  • My Jolie Candle
  • Interflora
  • Agent Paper
  • Cadeaux Folies
  • My Agenda
  • Yves Ponroy
  • Pulpe de vie

.


  • ACTUALISATION 2020

Mis à part My Jolie Candle, je n’ai pas souvenir d’avoir vu d’autres marques depuis plusieurs sur cette plateforme. Là encore, bye bye.


 

L'AGENCE DES BLOGUEUSES

.

REECH

Là, on change un peu d’ambiance. Pas de banque de produits, aucune visibilité sur les projets en cours. Chez REECH, tout est UUUUULTRA opaque ! On ne voit RIEN ! Des gens bossent pour cette plateforme (des fantômes peut-être … allez savoir), et ce sont eux qui sont en charge de trouver les bons « influenceurs » correspondants aux projets de chaque marque. Finalement, la seule chose que l’on a à faire, c’est de s’inscrire, et d’attendre … d’attendre … d’attendre … qu’un des fantômes en chef daigne bien nous sélectionner ou que des campagnes daignent bien leur donner leur argent.

Perso, on ne m’a jamais contactée, je serais donc bien en peine pour vous décrire le fonctionnement du bazar. Mais je vais quand-même essayer.

Pour qui ? Pour quoi ? :

  • Nous (blogueurs ? Youtubeurs ? Instagrameurs ?… Je ne sais pas trop mais bon, WOUALA QUOI)
  • Eux (Des projets//produits qui, j’imagine, doivent être palpitants sauf que je n’en ai aucune foutre idée).

Les conditions :

  • Être un influenceur … (pas mieux)

Les plus :

  • Les projets sont RÉMUNÉRÉS !!! (encore faut-il être sélectionné mais SURTOUT, encore faut-il qu’il en existe)

Exemples de marques présentes :

  • … ??? … des gens … sûrement …

.


  • ACTUALISATION 2020

Blague ! Jamais personne sur cette plateforme. Aucune marque. Si elle existe encore, c’en est même un mystère pour moi. Comment ?! Du coup, là encore, je me suis désabonnée.


 

REECH

.

INFLUENCE 4 BRANDS

Nouvelle banque de projets/produits auxquels postuler en espérant être sélectionné. Sauf que … c’est pas tout ! Les projets présentés sont soit un échange « produit/publication », soit des liens affiliés à créer sans aucun produit envoyé, pour que les ventes réalisées par ce biais puissent rapporter un petit pourcentage à l’influenceur participant. (Genre … 0,80€ par vente. Autrement dit, c’est pas demain la veille que tu seras riche).

Pour qui ? Pour quoi ? :

  • Instagrameurs / blogueurs / Youtubeurs
  • Lifestyle / Food / Beauté

Les conditions :

  • Être un influenceur
  • Être motivé pour faire la promo d’un article sans le recevoir, juste pour la beauté du geste « 0,80€ »
  • Si réception d’un article il y a, respecter les volontés photographiques de la marque (en plein air, décor végétal …), ne montrer que l’enseigne en question sur la photo et insérer les #, notifications … Là encore, lorsque la marque commence à imposer ses conditions de manière trop prononcées alors qu’aucune rémunération n’est proposée, c’est le genre de chose qui me freine énormément et me fait dire BYE BYE à la plateforme.

Les plus :

  • Je cherche encore le temps d’une petite décennie et je vous redis

Exemples de marques présentes :

  • Caudalie
  • Prescription Lab
  • Lalabox
  • My Jolie Candle (ils sont PARTOUUUUUUUT)
  • ToysRus
  • Beauté Privée
  • Yves Rocher
  • Kiko
  • My Protein

.


  • ACTUALISATION 2020

Ces gens existent-ils encore ???


INFLUENCE 4 BRANDS

.

VALUE YOUR NETWORK

Une banque de produits, on choisit, on reçoit, on publie … on connaît maintenant le principe. Je vous indique cette plateforme pour que vous puissiez avoir un éventail de choix assez large mais concrètement, chez « Value Your Network », c’est un peu le désert total !!! Pas de campagne actuellement et alors, quel bonheur d’intégrer leur banque d’influenceurs et de voir indiqué sur son compte « vous êtes à 0 », « votre score est de 0 », « aucune campagne pour vous » … J’attends la prochaine étape à base de « tu sers à rien », « minable », « va te pendre » … Bon, la corde est fournie aussi ??? Sérieux, les gars, ça c’est pas possible ! Embauchez un ergonome IHM, ça manque cruellement !!!

Pour qui ? Pour quoi ? :

  • Instagrameurs
  • Beauté, gaming, déco … tout ce qui vient

Les conditions :

  • Être en vie
  • Ne pas être dépressif
  • Être un influenceur

Les plus :

  • Je cherche
  • Je cherche encore
  • Un jour je trouverai

Exemples de marques pigeonnées présentes :

  • Kérastase
  • Passionata

.


  • ACTUALISATION 2020

Ces gens existent-ils encore ???


VALUE YOUR NETWORK

.

NATIVIDI

Une plateforme qui, si j’ai bien compris, propose tantôt un échange « produit/publication », tantôt une rémunération accompagnant l’envoie du produit. Sur le principe, c’est plutôt cool. Maintenant, en pratique, il n’y a actuellement qu’une seule campagne (à laquelle j’ai postulé histoire d’essayer, mais sans aucune réponse de la marque). Alors ok, les développeurs ont tout misé sur le SEO de leur site, ce qui fait qu’il se retrouve propulsé dans les premières recherches Google. Sauf que malheureusement, j’ai bien peur qu’il n’y ait que ça.

Pour qui ? Pour quoi ? :

  • Instagrameurs / Youtubeurs / Blogueurs
  • Lifestyle … (assez fourre-tout, ça me semble raccord).

Les conditions :

  • Être patient et attendre l’arrivée d’une prochaine et hypothétique campagne

Les plus :

  • La proposition de rémunérations

Exemples de marques présentes :

  • French Custom (une marque de montres)

.


  • ACTUALISATION 2020

Ces gens existent-ils encore ???


NATIVIDI

.

Et de conclure

… que si ça continue, il y aura bientôt plus de plateformes pour mettre en relation marques et influenceurs, que d’influenceurs présents sur la toile. Finalement, ce crédo, je crois que c’est la vraie-fausse bonne idée de startup puisque bien évidemment, cette liste de plateformes est non exhaustive. Il en existe des tas et des tas, tous vantant une banque d’abonnés plus grande que celle du voisin pour attraper de l’enseigne, mais en terme d’abonnés ACTIFS, ça donne quoi ???

En résumer, la plateforme que j’utilise le plus (comme pas mal d’influenceurs d’ailleurs) reste Octoly. Vient ensuite Hyvency, puis parfois l’Agence des Blogueuses suivi de (très rarement) Keeniz … ET C’EST TOUT. Pour ma part, je suis bien contente d’avoir rédigé cet article puisqu’il m’a permis de faire un bilan sur tout ça et donc, de me désabonner (quand c’est possible, parce qu’il arrive que ce soit bien galère) des plateformes qui ne m’ont jamais été d’aucune utilité.

.


  • ACTUALISATION 2020

Aujourd’hui en 2020, je suis fatiguée de l’abus des marques, à toujours vouloir plus, exiger plus. J’ai donc arrêter d’entretenir cette chaîne et désormais, je refuse d’obéir aux exigences des marques comme si j’étais leur employée, à cela près qu’elles ne me versent aucun salaire.

Fini donc ce type de plateforme et je ne peux que vous conseiller d’en faire autant.


Et vous, vous utilisez ce genre de plateforme ?

Vous aimez ce genre d’article « Backstage » ?

(si vous souhaitez que j’aborde certains sujets « en coulisse », dites-le moi en commentaire) 😉