JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 00Qu’on se le dise, si j’ai cédé à la tentation Lollipops makeup, c’est avant tout pour son look. La gamme est bien travaillée, tout est mignon, bien pensé, mais est-ce que le maquillage est aussi beau que l’emballage ?

Parce qu’évidemment, un chouette produit inefficace pour une fille, c’est comme la femme tronc avec de gros seins pour un mec : ça ne compte pas. Alors histoire d’en avoir le cœur net, je me suis décidée à creuser mon compte en banque (oui parce que chez Lollipos, on ne fait pas dans le Low cost) et à passer commande. Une fois le colis arrivé, joie dans mon petit cœur, mirettes en ébullition, mode kangourou enclenché, c’est parti pour une myriade de tests.

Voyons ça de plus près.

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 01

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 02

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 03

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 04

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 05

Les fards à paupières :

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 06

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 07

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 15a

PERSO : Dans l’ensemble, ils sont assez bien pigmentés. Juste ce qu’il faut pour un maquillage délicat sans faire « gang bang avec Crayola ». Niveau tenue, pas de soucis, ça fait le job (à noter que je mets toujours une base en dessous). En fait, mon bilan pour ces fards (+ blush) est positif. Je suis … séduite ! Donc oui, le packaging est mignon comme tout, le miroir fait son petit effet (« tell me my miror ?… » ; « I’m so sexy »), tout est très bien présenté, et le produit en lui-même me satisfait. Et puis, vous avez remarqué les noms associés ? « Abricot mécanique », tout ça tout ça … C’est qu’ils ont dû réfléchir fort ! Look vintage + références aux contes de fées + noms recherchés => melting pot façon Lollipops ! Après United colors of Benetton, United ideas of Lollipops. Ce qui me plait dans ces petits carrés de poudre, c’est leur taille. (C’est fou comme à chaque fois qu’on ajoute l’adjectif « petit », le qualifié devient automatiquement plus mignon. C’est vrai qu’un « petit con » aura toujours l’air moins débile qu’un con tout court). Ils sont pratiques, comme le nain ils passent partout (je vais brûler en enfer pour cette vanne), et on est plutôt fier de dégainer le trophée en public. Une seule chose en revanche m’a interpellée : que le blush soit du même format que les fards. On s’attend à ce qu’il soit plus large, bien plus pratique pour frotter avec un pinceau adéquat.

Maintenant, passons à L’ANALYSE (attention, ça déconne plus) « one by one » —> Hey, bilingue la Janis !

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 10

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 11Jungle Art : un kaki très foncé

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 08

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 09No bling bling : un marron clair orangé / doré —> J’en ai au moins une de bonne.

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 12

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 13Crazy Rétro : un jaune pailleté

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 14

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 15Abricot mécanique : (bon, en fait c’est un blush), orangé.

Le Jungle Art est joli, le no bling bling est … A TOMBER (je suis fan de cette couleur), le Crazy Rétro est pas mal (finement pailleté) mais il faut forcer pour bien voir la teinte et enfin, l’orange mécanique abricotée est parfaite. A savoir que je la mets plus sur les paupières qu’en blush … Heu … Non, je mens là. En fait, je la mets UNIQUEMENT comme fard à paupières. Et j’aime beaucoup.

Les vernis :

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 20

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 21

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 22Dark Elixir : un taupe très foncé

Tropical Elixir : un corail

Morning rainbow : un rosé très clair TRES légèrement pailleté.

 

PERSO : Là encore, j’adore le packaging. L’embout façon bonnet klu klux klan (ouch, re-borderline) est ultra pratique pour appliquer le vernis. Il permet une meilleure prise en main (non, je ne ferai pas de blague vulgo-salace) et à exposer sur une coiffeuse (oui, parfaitement), c’est le quart d’heure gloire et beauté (enchaînement de parenthèses ; j’ai viré l’amour pour les célibataires) assuré auprès des copines, bien trop ringardes à rester aux vernis Essie et autre O.P.I. Tu la sens ma petite condescendance là ? (J’ai ajouté petit, ça devrait passer). MAIS … En revanche, je trouve le pinceau un poil trop fin.

Malgré tout, je peux facilement conclure que ce sont là de cools vernis que j’aime bien.

Maintenant, le one by one step by step ou babyyyy :

Le Dark vador Elixir est le moins bien des 3. Il s’étale mal, la texture est trop fluide, laisse des marques, bref, c’est bien simple, j’ai l’impression d’étaler de la flotte boueuse sur mes doigts. Minimum 2 couches avec celui-ci sinon, l’ongle sera moitié « taupé », moitié transparent. En gros, pas satisfaite la Janis (oui, je parle de moi à la 3ème personne AND SO WHAT ?).

Le tropical Elixir est quant à lui … SUBLISSIME ! (Putain, ce que j’ai horreur des meufs qui en font des caisses dans leurs vidéos quand elles présentent des produits pour lesquelles elles sont payées à dire du bien). Bon, là c’est pas le cas, JANIS N’EST PAS UNE VENDUE, et j’crois que ça se voit. J’enlève donc cette image de ma tête et recommence. Le tropical est donc … chouette ! Je l’aime beaucoup en fait. Sa teinte est vraiment jolie, LUI s’étale bien, en une seule couche, sourire d’approbation sur mes lèvres. Bon, je crois qu’on peut dire que je suis entièrement satisfaite de celui-ci.

Le morning rainbow, comme le précédent. Pour cette teinte, je m’attendais à ce que le rendu soit plus proche du dark dans la texture à savoir, liquide et transparente ; et bien que nenni ! Ce vernis est couvrant, là aussi, s’étale bien, finement pailleté, une couleur délicate … Je suis comblée !!!

Le rouge a lèvres

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 16

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 17

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 18

JANIS-EN-SUCRE - Lollipops 19Orange red: Vitamine Soda

Pas encore essayé de couleur matte. Celui-ci fait partie de la gamme des rouges à lèvres brillants.

PERSO : Je ne vais pas vous faire patienter plus longtemps … je le trouve terrible ! Bon, maintenant, je vais m’essayer à l’explication. Nous avons à faire à un rouge presque translucide. (Ouais, dit comme ça, ça n’a pas l’air génial, et pourtant …). Une fois posé, il donne une impression de lèvres « glossées » à la différence près qu’elles ne sont pas pâto-collantes dégueux. C’est comme si on avait étalé de la glace à l’eau saveur/couleur fraise sur sa bouche, la tenue en plus. Enfin la tenue … c’est maintenant que nous arrivons au bémol (parce qu’il en fallait un). Ce RAL (huuum, c’est chouette les acronymes) n’a pas une tenue de folie. Obligée donc de s’en badigeonner 4 à 5 fois dans la journée si on veut l’avoir du matin au soir. Mais mis à part ça, je le trouve très bien.

Mesdames, Mesdemoiselles, Conchita Wurst, si vous désirez habiller vos babines de rouge sanguine à la manière Mr Freeze pendant 3h sans glace et sans colorant, approvisionnez-vous chez Lollipops ! En plus, le bâtonnet à lèvres est illustré de bouches à bisous alors comment résister ?!… (Profitez-en, en ce moment, il y a des promos sur leur site).

Conclusion :

Pour résumer mon essai makeup chez Lollipops, je pense qu’on peut très largement dire que c’est une réussite. Quelques fails mais dans l’ensemble, c’est une marque aussi belle qu’efficace. Carton rose pour la marque et cœur avec les doigts écrit au clavier.

Lollipos, pour sûr, je reviendrai vers toi !

Et si toi aussi tu veux y venir, pour t’approvisionner, c’est JUSTE ICI qu’il faut aller !

(Si toutefois, toi qui lis cet article, tu bosses pour la marque, sache l’e-boutique makeup est à chier. Les gens, la promo, ça commence par sa vitrine. Vous ne pouvez pas vendre des produits au même prix qu’une marque pro comme M.A.C. sans le graphisme qui va avec. Aucune crédibilité ! Alors débauchez vite un web-designer, un ergonome IHM genre MOI, et refaites-moi un site qui tienne la route putain de bordel de merde —-> désolée, mon Tourette qui me reprend).

Bien le bonsoir par chez vous ! 🙂